Malika Bellaribi Le Moal

Malika est née en 1956 dans le bidonville de Nanterre. Alors que rien ne la destinait au monde de la musique classique c’est un grave accident qui va faire basculer sa vie et lui ouvrir les portes de l’art lyrique. Percutée par un camion alors qu’elle n’a que 3 ans, elle est confiée, pendant une longue période, aux religieuses de St Vincent de Paul qui l’initient à la musique et lui transmettent leur foi.

Apres avoir hésité avec une carrière de comptable, elle choisit à 35 ans d’embrasser la carrière de chanteuse lyrique. Sa voix rare de mezzo soprano et sa générosité la conduisent sur les plus grandes scènes mondiales.

Elle est la créatrice de nombreux spectacles notamment « Les Héroïnes de la Méditerranée », « L’Opéra dans tous ces états », « L’Opéra et ses petites fatalités », « Les aventurières », « Rires et Larmes », « Sur des airs de Rossini » et plus récemment du spectacle « Mozart L’Infidèle ».

Malika est certes une grande diva mais elle est avant tout une artiste généreuse, simple et engagée. En effet, plutôt que de rester concentrer uniquement sur sa carrière personnelle, Malika choisit de ne pas vivre seule sa carrière de diva elle choisit de se tourner vers ceux qui n’ont pas accès à cette musique en allant dans les quartiers défavorisés à la rencontre de personnes fragilisées et en les aidant à se (re) construire, à reprendre confiance en eux, à sortir de la violence et à retrouver leur richesse personnelle par le biais du chant lyrique.

Tous ces engagements lui ont valu d’être nommée au grade de : Chevalier de l’ordre du mérite, Chevalier des arts et des lettres, Chevalier de la Légion d’honneur et récemment Officier de l’ordre des Arts et des Lettres.

Dossier-de-presse-Malika-Bellaribi-Le-Moal