Magic ciné : Être et Avoir

Chaque 1er mardi du mois, Magic Ciné,  le ciné club des Magiciens de la Nuit propose une soirée à la salle de la Concorde de Valmont avec projection d’un film court métrage suivi d’un film long métrage.

20h00  Court métrage:

“LETTRE DE VALMONT” de Marie-Hélène Bonnot pour FR3 en avril 1979 – 14 minutes

Présentation du village avec les passages obligés mais aussi ses petits plus…
– Château (intérieur et extérieur) + interview M. Dujardin – tisserand –
– Abbaye (intérieur et extérieur avec son étang et ses cygnes)
– Place du village
– Eglise
– Rivière et ses moulins
– Vivier + interview de M. Girard – garde –
– Entreprise Fiquet (ouvriers au travail) + Interview de M. Fiquet – industriel –
L’image est parfois un peu blafarde mais cela dégage un certain charme.

« CADAVRES EXQUIS » – 5 minutes

Des enfants de 5/6ans racontent leur film préféré.

20h30 Projection du long métrage
A l’affiche ce mois-ci:  « Être et avoir »

Documentaire français réalisé par Nicolas Philibert.
Durée 1h44 (2002)

Synopsis :

Dans une toute petite commune rurale d’Auvergne, l’école primaire est assurée par un unique instituteur, Georges Lopez, qui accueille dans sa classe une quinzaine d’enfants dont le niveau va de la maternelle au CM2. Le documentaire s’intéresse aux conditions d’enseignement et de vie dans ce cadre particulier, aux relations qui se tissent entre les élèves et leur professeur, ainsi qu’au rapport entre l’enseignant et les parents d’élèves. L’approche pédagogique de l’instituteur est mise en avant.

Contrairement à la majorité des documentaires, celui-ci n’a aucun commentaire en voix off.

Critique :

Être et avoir a été bien accueilli par les critiques qui ont salué sa simplicité et souligné l’émotion dégagée par les acteurs. Le travail de montage de Nicolas Philibert a été récompensé par un César et le film a reçu de nombreux prix. À la surprise du réalisateur, le film a rencontré un grand succès auprès du public et a été vu par près de deux millions de spectateurs en France et plus d’un million au total dans les dix-sept pays où il est sorti. Il a été le vingtième film le plus vu au cinéma en France en 2002 et représente le plus important succès en salle pour un documentaire non animalier
La plénitude du film naît de son hors champ : Etre et avoir y embrasse rien moins que le monde entier et le cycle du temps. Le monde qui attend les petits apprentis, le temps qui s’écoule et les façonne pour d’autres aventures. La fin de l’année est là, le maître est au bord des larmes, tout le monde se dit au revoir. Les grands partiront, des nouveaux arriveront, et, si l’on en croit Jojo qui apprend à compter, l’infini est à portée de leurs doigts tâchés d’encre, éternellement multicolores.

Intervenant

No results found.

Partager

Publications similaires

Date : 19 aout 2024